Acte de cruauté sur les chevaux : l'inquiétude gagne nos campagnes

   Les plaintes reccueillies en gendarmerie pour des actes de cruauté commis sur des équidés se multiplient un peu partout en France. L'inquiétude est à son comble en Normandie, terre du cheval par excellence et bien évidemment à Noues de Sienne qui compte de nombreux amateurs de chevaux et structure d'équitation.
Cette situation conduit la cellule de contact de la gendarmerie de Vire à formuler des recommandations ciblées en direction des propriétaires.
  • Effectuer une surveillance quotidienne des chevaux au pré.
  • Eviter de laisser un licol aux animaux dans les champs.
  • Privilégier quand c'est possible, l'installation discrète de caméras de chasse à déclenchement automatique.
  • Signaler aux unités de gendarmerie (en appelant le 17) tout comportement suspect à proximité des pâtures (stationnement de véhicules ou présence inhabituelle de véhicules).
  • Et si malheureusement de tels faits devez survenir, il est demandé de ne procéder à aucune modification des lieux afin de permettre aux enquêteurs de procéder aux relevés d'usage. Dans l'objectif de faire avancer les investigations et mettre un terme à ces exactions.
Propriétaires d'équidés, n'hésitez pas à vous faire recenser auprès de votre mairie.

Contact Mairie