L'opération "Tranquilité vacances" ne prend pas de congès

    Dormir sur ses deux oreilles loin de chez soi : des vacanciers ont trouvé la solution en s'inscrivant dans le dispositif réédité cette année encore par la gendarmerie, sous le nom d'opération " Tranquilité vacances ". Le bilan du mois de juillet et août 2019 est éloquant sur notre secteur : aucun cambriolage enregistré dans les propriétés sous surveillance. Et si l'été s'achève, le dispositif lui ne prend pas de vacances. Les propriétaires et locataires appelés à s'absenter de leur domicile pour des raisons qui peuvent également être professionnelles,  sont toujours invités à en avertir les autorités. Un service gratuit !

  gendarmes vacances

Une voiture de gendarmerie garée en façade de l'habitation, deux hommes effectuant le tour de la maison, en vérifiant chaque ouvrant : çà, c'est la partie visible de la présence de la gendarmerie sur le terrain pour veiller à la sécurité des biens. L'an passé, sur le secteur géographique de la Compagnie de Vire Normandie, ce sont ainsi 300 propriétés qui avaient été inscrites dans le dispositif Tranquilité vacances" sur la seule période estivale. Un chiffre qui devrait être égalé voire dépassé en 2019. Mais l'action préventive de la gendarmerie ne s'arrête pas à ces démonstrations visibles. Des patrouilles ont lieu à n'importe quelle heure du jour et de la nuit, en semaine et en week-end. Et les forces de l'ordre peuvent compter sur un nouvel outil numérique : le Néogend. La presse locale, à l'exemple ici de La Voix le Bocage, s'est faite l'écho de ce système innovant : "ce nouvel outil 3.0 permet à tous les militaires de suivre via un smartphone ou une tablette, la carte des maisons placées sous surveillance. Grâce à des balises de couleurs, le gendarme localise l'habitation et peut savoir si l'un de ses collègues a déjà opéré à un contrôle. Les déplacements des forces de l'ordre sont également visibles sur le plan. Le système d'exploitation est entièrement crypté et sécurisé". Cet apport technologique amplifie l'efficacité et la rationalité des forces de l'ordre sur le terrain. Mais ceci ne doit pas pour autant faire oublier les principes de bons sens, rappelle l'adjudant-chef Jean-François Boulay, de la cellule territoriale de contact : « en ayant recours à un parent, un ami, un voisin lorsqu'il s'agit de relever le courrier, d'ouvrir les volets en journée, d'allumer des éclairages le soir, de tondre la pelouse le cas échéant, un jardin abandonné étant synonyme d'absence prolongée ». Bref, de donner du mouvement et de la vie à nos maisons. Et rendre ainsi plus difficile le « ciblage » de nos lieux de vie par les malfaiteurs en repérage.

 Pour s'inscrire

Pour s'inscrire à l'opération, il suffit de pousser les portes de la Compagnie de gendarmerie de Vire de 8 à 12 heures et de 14 à 18 heures et de remplir le formulaire permettant de localiser le bien à surveiller. Ce même formulaire est également disponible au secrétariat de la mairie de Saint-Sever-Calvados et au bureau du Pi14/Maison de Services au Public du Pôle socioculturel. Rappelons une nouvelle fois que ce service de la Gendarmerie nationale est gratuit.

 

Contact Mairie